“Depuis la fin du confinement, pas une semaine ne se passe sans qu’une annonce de plan social, de restructuration, voire de faillite ne soit faite” constate Le Figaro. Les prévisions des licenciements à venir en France donnent ainsi le tournis.
Située dans les hauteurs du Caucase entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, la région montagneuse du Haut-Karabakh est une zone de conflit intense entre les deux États voisins et les puissances impérialistes qui les soutiennent.
Malgré la crise sanitaire, le CCI a la volonté de continuer à intervenir en direction de la classe ouvrière. C’est pourquoi il tient des permanences régulièrement, permanences en ligne restrictions sanitaires obligent.
Depuis plusieurs semaines, le nombre de personnes contaminées par Covid-19 augmente fortement dans plusieurs régions du monde et tout particulièrement en Europe qui semble redevenue l’un des épicentres de la pandémie. La “possible deuxième vague” annoncée depuis plusieurs mois par les épidémiologistes est désormais une réalité et il y a fort à parier qu’elle sera bien plus virulente que la précédente.
Les États-Unis, le pays le plus puissant de la planète, sont devenus la vitrine de la décomposition progressive de l’ordre mondial capitaliste. La campagne électorale a jeté une lumière crue sur un pays déchiré par des divisions raciales, par des conflits de plus en plus brutaux au sein de la classe dominante, par une incapacité choquante à faire face à la pandémie de Covid-19 qui a fait près d’un quart de million de morts dans le pays, par l’impact dévastateur de la crise économique et écologique, par la propagation d’idéologies irrationnelles et apocalyptiques.
Pendant toute la durée de la pandémie de Covid 19, le CCI continuera à tenir des permanences en ligne régulières au rythme d’une fois par mois. Ces permanences sont des lieux de débat ouverts à tous ceux qui souhaitent rencontrer et discuter avec le CCI. Nous invitons vivement tous nos lecteurs, contacts et sympathisants à venir y débattre, afin de rompre l’isolement imposé par la pandémie, poursuivre la réflexion sur la situation historique actuelle et confronter les points de vue.
Avec ce nouveau pas, le capitalisme est en train de s’enfoncer encore un peu plus sur le chemin de sa décadence, ce qui impose aux organisations révolutionnaire de clarifier les questions suivantes :
Préambule Au niveau de la crise économique, nous pouvons soutenir clairement les deux perspectives suivantes :
La crise économique mondiale connaît aujourd’hui une brutale aggravation. Concrètement, et sans aucun doute, la classe ouvrière partout dans le monde va subir l’explosion du chômage, de l’exploitation, de la précarité et de la pauvreté.
Le 8 août dernier et les week-ends suivants, nous avons vu des milliers de travailleurs de la santé britanniques descendre dans les rues des grandes villes pour protester avec colère contre les bas salaires, les frais de scolarité élevés, l'augmentation sans fin de la charge de travail et des horaires décalés, le manque d'équipements de protection individuelle (EPI) contre la propagation de Covid-19, le sous-financement chronique du secteur et la présentation par le gouvernement de leur "sacrifice héroïque" comme un fardeau mortel qu'ils porteraient avec enthousiasme.

Pages