Une sympathisante du CCI nous a fait part dans son courrier de préoccupations concernant directement l’avenir de la lutte de classe. Comme nous ne pouvons ici répondre à tous les aspects abordés par la camarade, nous souhaitons limiter notre réponse à une idée qui nous paraît important d’approfondir et clarifier.
Nous publions ci-dessous des extraits d’un article publié sur notre site en espagnol. Afin de fermer l’accès à la Méditerranée, l’Union Européenne déploie une force navale nommée Frontex qui, en 10 ans, a refoulé de manière expéditive plus de 60 000 migrants et a été dénoncée pour effectuer des renvois directs dans des îles grecques en crise. De plus, à côté de la répression propre des États membres l’UE confie “la sale besogne” de traque, de répression et de retour au pays d’origine à la Turquie à l’est, à la Libye au centre et au Maroc à l’ouest. […]
À nouveau, le spectre de l’accident nucléaire vient frapper les esprits. Après la catastrophe de Tchernobyl et celle de Fukushima, les nombreux incidents nucléaires répertoriés ou passés sous silence, ce qui s’est produit mi-juin dans le sud de la Chine dans un réacteur de nouvelle génération EPR de la centrale de Taishan vient nous rappeler qu’au-delà de l’omerta et des discours rassurants sur la fiabilité des réacteurs de type EPR, un des “fleurons” de la technologie française, le danger des catastrophes reste devant nous.
Nous publions ci-dessous de larges extraits d’un courrier adressé par un de nos lecteurs ainsi que notre réponse.
Deux lectrices ont réagi à la publication d’un document (disponible sur notre site internet) sur l’évolution de la situation sanitaire dans la Russie des soviets en 1919. Il s’agit d’un rapport du Commissariat de l’hygiène publique qui rend compte de son travail un an après sa mise sur pied. Nous remercions les camarades pour leurs remarques critiques.
D’une certaine façon, « la Gauche communiste se trouve aujourd’hui dans une situation similaire à celle de Bilan des années 1930, au sens où elle est contrainte de comprendre une situation historique nouvelle sans précédent » (Résolution sur la situation internationale, 13e congrès du CCI, Revue internationale n° 97, 1999).
Nous allons publier progressivement des documents relatifs à ces travaux
Nous publions ci-dessous de larges extraits d’un article d’Internacionalismo, section au Pérou du CCI, paru pendant la campagne pour les élections présidentielles marquées par le contexte de la pandémie de Covid-19.
Nous avons commémoré cette année le 150e anniversaire de la Commune de Paris. Il nous faut aussi fêter le 150e anniversaire du livre de Charles Darwin, La Filiation de l’homme. En effet, la première édition de ce livre paraît à Londres le 24 février 1871, quelques jours avant que la population ouvrière de Paris ne transporte sur les hauteurs de Montmartre, des Buttes-Chaumont et de Belleville les canons qu’Adolphe Thiers voulait lui confisquer.
En 1958, le président de la Fédération italienne de football s’opposait à la création du championnat d’Europe des nations de crainte qu’il « n’excite les passions nationalistes » treize ans seulement après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pages